Equipe Dentaire Lucerne - Clinique Dr. Schulte

Implants

Édentation totale de la mâchoire – restauration complète avec des implants dentaires

herausgenommene Vollprothese

Par le passé, la perte de toutes les dents naturelles signifiait automatiquement le port d'une prothèse complète avec toutes les conséquences qui s'ensuivaient : points de pression, mauvaise tenue de la prothèse, surtout sur la mâchoire inférieure, fonction masticatoire réduite, altération du goût, et parfois des nausées ou des difficultés d'élocution.

En outre, la charge de pression de la prothèse déclenche une perte accélérée de la masse osseuse du maxillaire (appelée aussi atrophie osseuse) et entraîne de par ce fait une plus grande instabilité de la prothèse. Des prothèses mal adaptées donnent un soutien insuffisant aux tissus mous de la face, surtout aux lèvres, ce qui donne au patient un air plus âgé et accentue les rides sur les parties du visage qui se sont affaissées. Mais il ne faut pas sous-estimer non plus l'effet psychologique, étant donné que pour beaucoup de personnes, une prothèse complète symbolise la vieillesse.

Aujourd'hui, nous sommes en mesure de rompre ce cercle vicieux grâce aux implants dentaires : deux à quatre implants équipés de boutons pressions ou d'autres éléments de rétention suffisent pour assurer la stabilité d'une prothèse complète. Des armatures plus complexes permettent aujourd'hui, dans la plupart des cas, même de fixer des brigdes sur des mâchoires édentées : le vieux rêve d'une troisième dentition naturelle est devenu entretemps réalité et redonne à beaucoup de personnes une meilleure qualité de vie.

Zahnloser Kiefer vor ImplantasbehandlungZahnloser Kiefer nach Versorgung mit Implantaten

Une qualité de vie éclatante :
Une patiente édentée de 57 ans avant et après la mise en place d'une prothèse dentaire fixe implanto-portée : le très bon soutien apporté aux lèvres et aux joues permet de retendre la peau et rajeunit la patiente.

Depuis de nombreuses années, nous mettons l'accent sur la réhabilitation de patients édentés et la restauration complète de ce type de patients, chez lesquels toutes les dents ont dû être enlevées. Nous allons vous donner ci-dessous un aperçu des principales méthodes utilisées dans notre cabinet pour les prothèses dentaires amovibles et fixes pour les mâchoires édentées.

 

↑ Retour au sommaire

Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Il s'agit de la variante la plus simple et souvent aussi la moins onéreuse en matière de traitement implantaire pour des patients édentés. Elle entre en ligne de compte surtout chez les patients qui portent déjà une prothèse mais qui ne sont pas satisfaits de sa tenue. En cas d'insuffisance osseuse importante du maxillaire – après avoir porté pendant des années une prothèse complète – il est parfois préférable de donner la préférence à une prothèse amovible  implanto-portée plutôt qu'à une armature fixe. Des éléments de rétention (boutons pressions ou barre) sont vissés sur des implants dentaires fixés dans le mâchoire et sur lesquels la prothèse est clipsée et ne bouge plus.

Druckknopf-Anker und Steg

Les boutons pressions et les barres assurent une bonne tenue de la prothèse

Locator-Halteelemente

Les éléments de rétention Locator® sont des boutons pressions spéciaux qui permettent de régler la force d'adhérence en fonction des besoins du patient. Si la tenue de la prothèse devient insuffisante, les éléments Locator de la prothèse peuvent être échangés en quelques minutes.

Il faut bien sûr continuer de retirer la prothèse après les repas pour la nettoyer. La bonne tenue donne cependant au patient un agréable sentiment de sécurité et, comparativement à une prothèse  complète normale, elle offre un plus grand confort de mastication. Pour la mâchoire inférieure, il faut au moins deux implants chacun disposant d'un bouton pression. Nous privilégions les armatures à boutons pressions avec trois implants, parce qu'une prothèse implanto-portée sur trois points est nettement plus stable ; même si on mord avec les incisives, elle ne bouge pas et ne bascule pas.

Une autre solution est de poser quatre implants reliés les uns aux autres par une barre en métal précieux ou en titane. La prothèse vient se clipser avec une grande précision sur la barre. L'avantage de la prothèse sur barre est sa mise en charge immédiate : le patient reçoit sa prothèse un jour après l'implantation et peut mâcher normalement et immédiatement, cela permet d'épargner la période de cicatrisation pénible. Pour la mâchoire supérieure, nous recommandons de ne pas utiliser de boutons pressions comme solution prothétique amovible mais de favoriser la prothèse sur barre avec quatre à six implants ; une restauration prothétique fixe avec un bridge implanto-porté est plus avantageuse la plupart du temps.

Cas clinique I traité dans notre cabinet

Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Prothèse dentaire amovible implanto-portée Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Un patient de 55 ans après une restauration complète : quatre implants fixés dans la mâchoire inférieure et une prothèse amovible avec ancrage sur barre. La bonne tenue de la prothèse garantit un bon confort de mastication.

Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Cas clinique II traité dans notre cabinet

Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Prothèse dentaire amovible implanto-portée Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Cette patiente de 39 ans, ancien mannequin, s'était fait refaire les dents quelques années auparavant en Europe de l'Est. Toutes les dents avaient été couronnées. Le travail avait été malheureusement tellement mal fait qu'une parodontite importante s'était déclenchée et des caries s'étaient mises sous les couronnes. Lorsque la patiente s'était présentée dans notre cabinet, elle souffrait d'une grave dépression car elle avait honte de montrer ses dents en public.

Prothèse dentaire amovible implanto-portée Prothèse dentaire amovible implanto-portée Prothèse dentaire amovible implanto-portée Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Toutes les dents de la mâchoire supérieure ont dû être extraites. En raison d'une importante résorption osseuse, nous avons décidé dans ce cas de prendre une prothèse sur barre ancrée sur huit implants. Les extractions, la reconstruction osseuse et l'implantation ont été réalisées simultanément sous anesthésie totale.

Prothèse dentaire amovible implanto-portée

Après une réhabilitation réussie : la patiente a retrouvé son sourire et a vaincu sa dépression.

↑ Retour au sommaire

All-On-Four: Dents fixes dans la journée

De plus en plus de patients souhaitent aujourd'hui un traitement implantaire pour avoir des "dents fixes" sans avoir recours à une prothèse amovible ; ils veulent avoir le sentiment de porter des dents naturelles qui ont l'air vrai. Mais jusqu'à maintenant, ce genre de restauration complète avec des implants dentaires était extrêmement compliqué, car cela nécessitait la mise en place de six à huit parfois même de dix implants par mâchoire ; en outre, une reconstruction osseuse s'avérait souvent indispensable. Cela engendrait des coûts énormes pour le patient, hors de portée des moyens financiers de beaucoup d’entre eux. Les périodes de traitement prenaient souvent jusqu'à douze mois en attendant que le bridge soit fini, avec des phases de cicatrisation pénibles pouvant durer plusieurs mois, avec pour la période de transition, une prothèse complète amovible.

Grâce aux progrès réalisés en implantologie moderne, nous sommes aujourd'hui en mesure de proposer à nos patients des solutions qui prennent moins de temps, qui sont plus confortables, plus sûres et moins onéreuses.

All-On-Four-Method All-On-Four-Methode - Neigung der hinteren Implantate

La méthode All-on-4™ permet de réaliser immédiatement une prothèse fixe avec seulement quatre implants par mâchoire. Les implants du fond sont mis en place avec une inclinaison de 30 à  45 degrés. En règle générale, une reconstruction osseuse devient inutile et les structures anatomiques sensibles comme par exemple le sinus maxillaire dans la mâchoire supérieure et le nerf sensitif dans la mâchoire inférieure ne courent aucun risque.

Après la mise en place des quatre implants (les dents encore présentes peuvent être extraites pendant la même opération), une prothèse provisoire réalisé auparavant peut être vissée sur les implants. Le patient quitte notre cabinet avec des dents fixes qui peuvent être mises en charge. Le bridge définitif est réalisé environ trois mois plus tard.

Toutes les études scientifiques sont unanimes à dire que la méthode All-on-4™ utilisée pour les prothèses fixes implanto-portées a un taux de réussite très élevé. Les bridges All-on-4 sont aussi durables et fiables que les armatures à six implants ou plus. En outre, cela permet d'éviter une reconstruction osseuse souvent astreignante et pas toujours sans risques pour le patient, et de réduire nettement la durée et les coûts de traitement. C'est la raison pour laquelle nous préférons la méthode All-on-4 pour réaliser des restaurations complètes avec des implants.

À cause de notre vaste expérience , nous sommes convaincus de la longevité des constructions All-On-Four. Pour cette raison nous accordons a nos patients une garantie de dix ans contre la perte d'implant.

En cas d'atrophie osseuse importante de la mâchoire supérieure, après avoir porté, par exemple pendant des années, une prothèse complète, la masse osseuse a parfois disparu et une implantation normale devient impossible. Une option avantageuse à une greffe osseuse de grande envergure est offerte par l'implant zygomatique.

Pour d'ulterieures informations sur "dents fixes dans la journée" cliquez ici

Cas clinique I traité dans notre cabinet

Méthode All-on-4.

Méthode All-on-4 Méthode All-on-4

Un homme de 43 ans atteint d'une grave parodontite à un stade avancé. Le patient avait repoussé pendant des années le traitement car il avait peur de s'y soumettre. Lorsqu'il vint enfin nous consulter, beaucoup de dents étaient vacillantes. Le patient souffrait de douleurs chroniques importantes et avait de graves problèmes psychologiques. L'examen médical démontra que le déficit osseux était particulièrement important. Toutes les dents ont dû être enlevées. Le patient, qui avait fait le déplacement depuis l'étranger, souhaitait une restauration complète sous anesthésie totale. En tant que personne publique, il était intéressé par un traitement si possible de courte durée et avait souhaité avoir des "dents fixes" dès le début.

Méthode All-on-4

Toutes les dents ont été extraites pendant l'opération réalisée sous anesthésie totale et quatre implants ont été posés sur chacune des mâchoires selon la méthode All-on-4. Grâce à la procédure particulière imposée par cette technique, nous avons été en mesure de renoncer à une reconstruction osseuse ou à des greffes de grande envergure malgré le déficit osseux. Cela a permis, cinq heures après l'opération, une mise en charge immédiate des implants avec une prothèse dentaire fixe, et a épargné au patient des mois d'attente avec un provisoire amovible.

Méthode All-on-4 Méthode All-on-4 Méthode All-on-4

Cas clinique II traité dans notre cabinet

Méthode All-on-4.

Méthode All-on-4 Méthode All-on-4 Méthode All-on-4

Une parodontite avancée a provoqué chez cette patiente de 49 ans un écartement des dents : les dents déchaussées se sont écartées en éventail sous l'effet des forces masticatoires. Les deux photos ci-dessus montrent la situation telle qu'elle était avant le traitement. Cette situation rendait la patiente bien sûr très malheureuse, car elle attachait beaucoup d'importance à une apparence soignée, et souhaitait une restauration complète. Lors d'une intervention réalisée sous anesthésie, nous avons extrait les dents de la mâchoire supérieure et nous avons posé simultanément quatre implants selon la procédure All-on-4. La patiente a reçu, le jour même de l'opération, un provisoire fixe, vissé sur des implants (restauration immédiate). Nous avons pu sauver la plupart des dents de la mâchoire inférieure grâce à un traitement de la parodontite ; un seul implant a suffi. Les photos ci-dessous montrent la patiente avec sa prothèse dentaire définitive, trois mois après l'opération.

Méthode All-on-4 Méthode All-on-4 Méthode All-on-4

Cas clinique III traité dans notre cabinet

Huit implants sur la mâchoire supérieure

Les cas cliniques I et II montrent la méthode All-on-4 avec une prothèse fixée sur quatre implants. Dans les cas particulièrement difficiles, il peut s'avérer parfois avantageux de ne pas utiliser de prothèse faite en une seule pièce mais de réaliser plusieurs bridges différents, implanto-portés, en céramique, indépendants les uns des autres. Lors de cette procédure de grande envergure, il faut placer en règle générale huit implants sur la mâchoire supérieure, six implants sont suffisants pour la mâchoire inférieure. En tous les cas, nous essayons toujours de donner la préférence à une restauration immédiate fixe (mise en charge immédiate) pour les implants situés devant, afin d'épargner au patient une phase pénible de cicatrisation de plusieurs mois avec une prothèse provisoire amovible

Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure

Cette femme de 65 ans est venue nous consulter car elle trouvait que les bridges de la mâchoire supérieure, datant de 20 ans, étaient inesthétiques. L'examen médical a montré que la substance dentaire sous les bridges était largement endommagée par des caries. Le pronostic pour les dents sur pivots était tellement mauvais, qu'un renouvellement des bridges sur les dents existantes ne nous semblait pas conseillé. À la suite de quoi, la patiente s'est décidée pour une restauration complète avec extraction de toutes les dents de la mâchoire supérieure et la pose de huit implants et quatre bridges uniques en céramique. Pour la restauration de la mâchoire inférieure, nous avons prévu trois implants et une restauration de toutes les dents avec des couronnes uniques entièrement en céramique.

Huit implants sur la mâchoire supérieure

Le cas a été planifié d'abord minutieusement à l'aide de radios, de modèles et de photos. Une  tomographie volumique numérisée (DVT) a permis d'analyser en trois dimensions le maxillaire et de simuler l'implantation sur ordinateur.

L'opération a été réalisée sous anesthésie totale : au moment de l'extraction des dents, nous avons pu poser simultanément huit implants stables sur la mâchoire supérieure, pour l'implant du fond à droite, une reconstruction osseuse (sinus lift) s'est imposée. En outre, nous avons effectué une régénération tissulaire avec un greffon prélevé dans la gencive afin de stabiliser la muqueuse située autour des implants pour prévenir une rétraction de la gencive. Un bridge provisoire réalisé au préalable a été vissé en fin d'intervention sur les six implants antérieurs, pendant que les deux implants du fond ont pu cicatriser sans être mis à charge.

Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure

Au bout de six mois, les implants étaient intégrés à l'os et nous avons pu terminer les soins prothétiques. Après la prise d'empreinte, les piliers en céramique ("abutments") faits sur mesure par un laboratoire dentaire, ont été vissés sur les implants de la mâchoire supérieure. Nous avons fixé avec du ciment les quatre bridges, entièrement en céramique et sans alliage de métal, sur les piliers ("abutments") en céramique.

Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure Huit implants sur la mâchoire supérieure

↑ Retour au sommaire