Equipe Dentaire Lucerne - Clinique Dr. Schulte

Implants

Reconstruction osseuse

Il n'est pas rare que la hauteur ou la largeur de l'os maxillaire soit réduite suite à une atrophie osseuse de façon à ce que la substance osseuse existante ne soit pas suffisante pour accueillir avec fiabilité les implants. Si on veut absolument faire une implantation, une reconstruction  osseuse (augmentation) est indispensable et elle est réalisée avant ou en même temps que l'implantation. Ce sont soit les os du patient ou un substitut osseux qui sont utilisés comme matériau de comblement.

Le meilleur matériau de comblement reste encore l'os autogène, qui est prélevé par exemple dans l'angle mandibulaire ou sur le menton puis greffé (solidarisé). C'est seulement pour les reconstructions de grande envergure que des sites de prélèvement extrabuccaux comme le bassin sont choisis.

Mögliche Knochenentnahmestellen im Mund

Les surfaces marquées en rouge correspondent aux sites de prélèvement osseux possibles dans la bouche : le menton, l'angle mandibulaire, la branche montante mandibulaire et la tubérosité au fond du maxillaire supérieur.

Les morceaux d'os prélevés sont fixés en bloc avec des petites vis en titane sur la section de la mâchoire à reconstruire ou alors réduits en granulés et recouverts d'une membrane spéciale (par ex. Bio-Gide®). Au bout de six mois, la greffe osseuse est intégrée et les implants dentaires peuvent être posés.

Auswahl von Knochenersatzmaterialien, als Granulat oder Block

Les substituts osseux et les membranes : l'os artificiel (ici Bio-Oss®) est disponible en granulés de différents gabarits ou en bloc.


Schemazeichnung - chronologischer Verlauf der Knochenaugmentation

Augmentation de la masse osseuse à l'aide d'une membrane (GBR) :
À gauche : le substitut osseux (Bio-Oss®) est recouvert d'une membrane en collagène (Bio-Gide®).
Au milieu : environ huit semaines plus tard, des vaisseaux sanguins et des cellules osseuses se sont formés dans la masse osseuse artificielle
À droite : plusieurs mois après, la membrane s'est résorbée, le corps étranger est entièrement remplacé par une masse osseuse néoformée.

La reconstruction osseuse à l'aide de membranes est appelée aussi GBR (de l'anglais : Guided Bone Regeneration = régénération osseuse guidée) ou GTR (de l'anglais : Guided Tissue Regeneration = régénération tissulaire guidée). Bio-Gide® est par exemple une membrane en collagène qui se résorbe automatiquement et qui ne doit pas être retirée ultérieurement.

Même les substituts osseux (par ex. Bio-Oss®) d'origine synthétique ou naturelle peuvent être  utilisés pour des petits déficits osseux. Il faut compter trois à huit mois pour que les "os artificiels" soient envahis par les os néoformés et remplacés petit à petit. Avantage : le prélèvement de masse osseuse autogène devient souvent inutile grâce à l'utilisation de substituts osseux. Les greffons artificiels et d'origine naturelle peuvent être combinés les uns avec les autres.

Schemazeichnung Knochentransplantation - Knochenaufbau mit Blocktransplantat Schemazeichnung Knochentransplantation - Anbringen der Implantatsschraube Schemazeichnung Knochentransplantation - Kleinere Knochendefekte werden mit Knochengranulat oder- ersatzmaterial aufgefüllt Schemazeichnung Knochentransplantation - Endresultat

Crête alvéolaire trop étroite : l'os est reconstitué avec un greffon en bloc avant l'implantation (1). Les déficits osseux de petite envergure sont comblés pendant l'implantation avec des granulés osseux ou un substitut osseux (2-4).

↑ Retour au sommaire

Sinus lift (élévation du plancher sinusien)

Une méthode particulière de reconstruction osseuse constitue le "Sinus lift" : au niveau latéral de la mâchoire supérieure, le sinus maxillaire, une cavité remplie d'air, rend souvent la masse osseuse insuffisante en hauteur ce qui, dans bien des cas, ne permet pas d'effectuer d'implantation normale dans cette zone. Une reconstruction osseuse selon la méthode du sinus lift peut y remédier : on accède par la bouche au plancher du sinus maxillaire et la membrane de la muqueuse qui le recouvre est soulevée délicatement. La cavité ainsi constituée est comblée avec un substitut osseux. Si le volume osseux du patient est encore suffisant, les implants peuvent être insérés en même temps que l'opération du sinus lift. Si la masse osseuse s'avère insuffisante, celle-ci est d'abord reconstituée ; l'implantation se fait six mois plus tard sur l'os néoformé.

Méthode du sinus lift : cliquez ici pour voir la vidéo de la simulation (1 Mo).

Sinuslift mit gleichzeitiger Implantation Querschnitt Oberkiefer - Eingebrachtes Knochenmaterial Querschnitt Oberkiefer - Das Ersatzmaterial wird allmählich vom eigenen Knochen ersetzt

Le sinus lift et l'implantation effectués simultanément. Le substitut osseux mis en place est remplacé peu à peu en l'espace de six à neuf mois par l'os néoformé.

.

Des études scientifiques ont entretemps écarté les derniers doutes et ont prouvé que les substituts osseux utilisés pour une élévation du plancher sinusien (sinus lift) donnent d'aussi   bons résultats qu'un os autogène. C'est la raison pour laquelle nous utilisons uniquement Bio-Oss® pour le sinus lift, épargnant ainsi à nos patients un prélèvement osseux.

Le sinus lift est aujourd'hui une opération de routine qui donne de bons résultats lorsqu'elle est réalisée par des professionnels. Cependant, la mise à nu et l'ouverture d'une fenêtre dans la paroi latérale du sinus maxillaire représente un traumatisme post-opératoire non négligeable pour le patient. C'est la raison pour laquelle, on essaie, ces derniers temps, de réaliser cette intervention par voie mini-invasive. Pour soulever le plancher sinusien à l'aide d'un ballonnet (System Balloon-Lift-Control), un ballon est introduit par une petite ouverture à l'endroit où l'implantation est prévue, sous la muqueuse du sinus maxillaire et est rempli tout doucement de liquide. La pression exercée par le ballon soulève délicatement la muqueuse du sinus maxillaire. Un endoscope permet de contrôler le sinus maxillaire (sinuscopie). Dès que le volume souhaité est obtenu, le ballon est vidé et retiré, la cavité ainsi creusée est comblée avec un substitut osseux introduit par l'ouverture.

Cette approche par voie mini-invasive du sinus lift est moins lourde pour le patient et minimise le risque d'une infection post-opératoire. C'est la raison pour laquelle nous utilisons cette méthode plus douce dans les cas appropriés.

Malgré les progrès réalisés en la matière, la reconstruction osseuse comporte toujours certains risques. Le greffon osseux peut être anéanti par exemple par une infection de la plaie. C'est pourquoi nous essayons aujourd'hui de nous passer de reconstruction osseuse de grande envergure, si cela est possible. De nouvelles méthodes sont à notre disposition : grâce à la radiologie numérique 3 D et à l'implantologie assistée par ordinateur, nous sommes en mesure d'exploiter la masse osseuse disponible du patient de manière optimale et, grâce à des méthodes innovatrices comme celle du All-On-4 et des implants zygomatiques, de renoncer souvent en totalité aux greffes osseuses.

Ballonassistierter Sinuslift - Der eingeführte Ballon hebt die Knochenschleimhaut Ballonassistierter Sinuslift - Nach Entfernung des Ballons bleibt ein Hohlraum Ballonassistierter Sinuslift - Mit Knochenersatzmaterial befüllter Hohlraum

Le ballon est gonflé et soulève la muqueuse du sinus maxillaire
Une cavité subsiste lorsque le ballon dégonflé est retiré
La cavité est comblée avec un substitut osseux

↑ Retour au sommaire